Logement au Japon avec Oakhouse

Logement au Japon avec Oakhouse

A présent, intéressons-nous aux logements au Japon ! Et oui, si vous décidez d’aller au Japon que ce soit pour un voyage de courte ou de longue durée, vous aurez forcément besoin de passer vos nuits sous un toit. Malgré cela, vous ne savez pas exactement où mettre le nez sachant qu’on entend souvent dire qu’au Japon, et en particulier à Tokyo, « c’est cher ». Pour répondre tout de suite à cette question, je dirais que Tokyo n’est pas aussi cher que Paris en ce qui concerne les logements. Car tout simplement, au Japon vous aurez un large choix de logements et vous en aurez pour tous les goûts et surtout, tous les prix.

Sachez tout d’abord qu’au Japon, vous avez différentes façon de vous loger :

  • Appartement,
  • Sharehouse,
  • Guesthouse,
  • Hôtel,
  • Capsule hôtel,
  • AirBnB.

Ici, nous allons plutôt parler de ce que sont les sharehouse et les guesthouse. Ensuite, je vous dirais ce que j’ai choisi pour partir au Japon et quelles sont les procédures pour s’y installer.

► Les sharehouse :

En français, cela signifie « maison partagée » et mieux encore, on peut le traduire par « collocation ». Une sharehouse est une maison que vous partagez avec d’autres personnes et il arrive souvent que vous ne connaissez pas vos colocataires lorsque vous arrivez. Généralement on choisi une sharehouse lorsqu’on souhaite résider à long terme au Japon.

Lorsque vous choisissez une sharehouse, cela peut être loué en prenant une chambre simple, une chambre partagée, une chambre semi-privée, un compartiment ou encore un dortoir. Plus généralement, vous possédez une chambre simple et le reste de la maison est partagé avec tous les autres locataires.

Si nous entendons de plus en plus parler de ces sharehouses, c’est parce-qu’elles sont plus accessibles que les appartements grâce aux frais largement plus bas. Les sharehouse sont idéales si vous souhaitez rencontrer de nouvelles personnes du monde entier. Ainsi, vous pouvez partager vos cultures et même organiser des activités.

► Les guesthouse :

En français, cela signifie « maison d’hôtes » et c’est la même chose qu’une sharehouse, à la différence que les résidents sont tous des « invités » et vivent chez un particulier. C’est-à-dire que les hôtes prévoient seulement de rester un court moment.

On y retrouve une similarité avec les sharehouse puisque les chambres sont partagées, certaines proposent même des dortoirs.

Selon la guesthouse que vous aurez choisi, le confort n’est pas le même. En effet, certaine guesthouse propose la climatisation, une connexion Wifi, la télévision, un réfrigérateur, une cuisine et une salle d’eau en commun mais malheureusement ce n’est pas une généralité comme les proposent les sharehouse.

Comme en sharehouse, la vie en communauté est obligatoire car vous partagez les espaces de vie. C’est pourquoi il faut respecter certaines règles pour que le groupe soit ordonné.

Si vous cherchez un logement pour une courte durée et que vous souhaitez rencontrer de nouvelles personnes, il est intéressant de se tourner vers les guesthouse. Ce type de logement est idéal pour les roadtrip et les routards.

 

Afin de bien comprendre la suite de l’article, je vais vous énoncer les différentes étapes pour rechercher une sharehouse jusqu’à la signature du contrat chez Oakhouse. Chaque étape est à suivre dans l’ordre bien entendu.

1. Comment choisir son logement au Japon ?

2. Demande de logement

3. Demande d’installation

4. Paiement du loyer

5. Signature du contrat

Commençons !

1. Comment choisir son logement au Japon ?

A l’heure à laquelle j’écris cet article, je suis au Japon pour une durée de 1 an et j’ai décidé de vivre cette première année dans une sharehouse. Les raisons pour laquelle j’ai choisi une sharehouse sont clairement expliquées plus haut : pour à la fois faire des connaissances et avoir un logement à tarif raisonnable.

Comme j’étais déjà inscrit dans une école au Japon pour apprendre le japonais,  je devais trouver un logement et en particulier une sharehouse. Au Japon, il existe quelques agences de logements mais parmi les plus connu je vais citer : Sakura House et Oakhouse. La plupart de mes amis au Japon étaient chez Oakhouse et certain me conseillait d’aller chez Oakhouse. Je ne connais donc pas Sakura House pour le coup mais je suppose que les services sont similaires.

C’est pourquoi, dans la suite de l’article, je vais vous expliquer en détails toutes les procédures à suivre pour que, à votre tour, vous puissiez réserver votre sharehouse dans les meilleures conditions en parlant en particulier de Oakhouse.

Pour choisir ma sharehouse sur Oakhouse, je me suis tout d’abord rendu sur leur site web qui, je trouve, était très clair et traduit en français. Pour choisir ma sharehouse, j’avais plusieurs critères :

  • la distance : j’avais énormément lutté en France avec les transports en commun pour me rendre tous les jours au travail. Alors pour ce voyage au Japon, je tenais absolument à ce que mon trajet entre mon logement et mon école soit le plus court possible.
  • le prix : j’avais besoin d’une sharehouse qui soit à la fois ni trop cher et ni trop peu cher. Et en terme d’ameublement, je souhaitais qu’il y ait au moins un local à vélo et la wifi.

A partir de la carte présente sur le site web de Oakhouse, vous indiquez vos critères et vous recherchez, les unes après les autres, une sharehouse pouvant vous correspondre. Si vous vous y mettez vraiment, vous trouverez une résidence très rapidement. J’ai trouvé la mienne au bout de 2 jours. Et si vous êtes sûr de vous, vous devez contacter l’agence via leur site internet dès que possible.

 

2. Demande de logement

Une fois que vous avez choisi votre sharehouse chez Oakhouse, il suffit de cliquer sur le bouton « Contact ». Vous allez être redirigez vers une page contenant un formulaire en 3 étapes :

  1. Remplissez les champs du formulaire de demande.
  2. Confirmer le contenu.
  3. Envoyer / Terminer.

Ensuite, vous recevrez un message sur l’adresse email que vous aurez fourni dans le formulaire. Ce message vous récapitulera toutes les informations que vous aurez transmis dans le formulaire de contact. Une personne du staff de Oakhouse prendra en compte vos informations et à partir de ce moment-là vous allez devoir communiquer en anglais.

 

3. Demande d’installation

La personne du staff vous enverra alors un lien contenant un nouveau formulaire concernant cette fois-ci la demande d’installation.
A partir du moment où vous recevrez le lien de la demande d’installation, pensez à le compléter et le valider dès que possible. La demande d’installation expirera au bout de 3 jours.
Le formulaire d’installation est assez long mais une fois complété, sachez que vous aurez passé le plus dure !

Vous allez devoir vous décrire et donner des informations sur votre venue au Japon. Il est également possible, telle que ça a pu l’être pour moi, que le formulaire vous demande si vous souhaitez avoir de la literie pour votre lit ou encore, que l’on vous change la serrure de porte.
Je vous propose de refuser ces demandes-là. Tout simplement parce-que vous allez devoir payer chaque mois le coût de la literie et ce n’est pas donné ! Au Japon vous trouverez votre bonheur en literie alors pas d’inquiétude. En ce qui concerne la serrure de porte, bien entendu c’est cher et honnêtement lorsque je suis arrivé sur place, j’ai remarqué que la serrure était en bon état.

Une fois que vous aurez complété et validé le formulaire, vous allez recevoir un nouvel email avec un récapitulatif des informations que vous aurez de nouveau fourni.
Une inspection sera alors faite par le gestionnaire de la maison (cela prend environ 2-3 jours).

 

4. Paiement du loyer

Après approbation, la personne du staff de Oakhouse vous transférera le total des frais initiaux pour confirmer la réservation. Pour cela vous pouvez payez par virement bancaire ou par carte de crédit.
En ce qui me concerne, comme j’étais encore en France, j’ai fait un virement bancaire. A votre arrivé au Japon, je vous conseillerai d’ouvrir un compte bancaire au Japon afin que vos futurs virement bancaire se fassent via votre compte bancaire au Japon. Evidemment, si vous faites un transfert international entre la France et le Japon, vous allez payer des commissions.

A chaque fin de mois, vous allez recevoir un URL pour le paiement de votre loyer. Si nous sommes le 20 mars, vous allez payer pour le mois d’avril. Et ainsi de suite.

 

5. Signature du contrat

Une fois que vous avez payez votre loyer, vous pourrez alors emménager dans votre premier logement au Japon.
Pour ma part, j’étais parti le 25 mars de France pour arriver au Japon le 26 mars. Du coup j’avais payé la dernière semaine du mois de mars ainsi que le mois d’avril.
A mon arrivé, la clé de la chambre était posé sur le bureau. J’ai donc pu poser mes affaires et dormir une première nuit dans ma nouvelle chambre.

Par email, vous allez rapidement devoir échanger avec Oakhouse pour organiser votre rendez-vous avec le manager de la résidence afin de signer le contrat.
Je vous rassure, tout se passe très bien.
Bon j’ai juste un peu galéré pour trouver le point de rendez-vous prévu avec le manager. Pour vous raconter ma petite histoire, j’avais regardé la veille sur Google Map le lieu du rendez-vous. C’était à la station la plus proche de chez moi. Une fois sur place, bien entendu je ne trouve pas et comme je n’avais pas internet, ça m’aidait pas. Si cela vous arrive, ne perdez pas de temps, demandez votre chemin, on vous aidera. Chose que j’ai finalement dû faire. Une très gentille japonaise a pu m’aider et j’ai pu rencontrer mon manager.
Nous avions pris sa voiture et une fois à la résidence, il me parla de toutes les conditions et j’ai pu signer le contrat !

 

Vous serez alors tranquille pour vivre dans votre sharehouse ! 😉

 

Sources :

– Site de Oakhouse : www.oakhouse.jp