En partant au Japon en visa étudiant ou en visa working holidays, un jour vous aurez sans nulle doute besoin d’écrire votre prénom et nom de famille en japonais pour remplir des papiers administratifs. Mais il est également probable que même si vous n’êtes jamais parti au Japon, vous vous êtes peut-être demandé un jour : comment écrire mon prénom en japonais ?

Dans ce nouvel article, je vais vous aider à retranscrire votre prénom étranger en katakana mais aussi en kanji, même si vous n’avez jamais appris le japonais.

1. Traduire son prénom en japonais avec les katakana

Retranscrire son prénom en japonais n’est pas si évident que ça en a l’air, et cela peut être encore plus difficile si vous n’apprenez pas le japonais.

En effet, les syllabaires japonais (hiragana et katakana) ne contiennent pas toutes les consonnes de notre alphabet et certaine sonorité sont différentes, ce qui rend la transcription plus délicate.

Par exemple :

    • La consonne « L » en français n’existe pas dans les syllabaires japonais,
    • La syllabe « TU » en français n’existe pas dans les syllabaires japonais,
    • La syllabe « SI » en français n’existe pas non plus dans les syllabaires japonais,
    • En japonais, les sonorités des syllabes telles que : ra, ri, ru, re, ro, se prononcent : la, li, lu, lé, lo, en français,
    • En japonais, la sonorité de la voyelle « U » se prononce plus ou moins « OU » en français,
    • Une consonne suivie de la lettre « R » en français, ne se prononce pas en japonais (tr, dr, pr, fr etc…).

C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il est difficile pour une personne japonaise de prononcer certains mots français comme « voiture », « raconter » ou encore « rire ».

 

1.1 Comprendre les katakana

Les katakana sont une des 4 écritures de la langue japonaise et ont été créé pour transcrire les mots étrangers, les noms propres étrangers, les noms scientifiques des plantes et animaux, et les onomatopées japonaises. 

Pour tout savoir sur les katakana, vous pouvez apprendre les bases fondamentales de la langue japonaise. Le plus souvent, les katakana s’apprennent grâce à une grille composée de plusieurs syllabes.

Comme vous le voyez, la grille contient des syllabes comme : ka, ki, ku, ke, ko, ma, mi, mu, me, mo, etc… et des voyelles telles que : a, i, u, e, o. Ainsi qu’une particularité avec le caractère « N ».

Pour former les syllabes, vous devez assembler une consonne et une voyelle entre elles comme l’exemple suivant : « r » et « u » = ru = 

 

Sachez qu’il existe une deuxième grille de katakana permettant d’assembler une consonne suivies de la voyelle « Y » et d’une autre voyelle.

tableau katakana 2

Comme vous le voyez, la grille contient des syllabes composées d’une consonne comme : kya, kyu, kyo, mya, myu, myo, etc… de la voyelle « Y » et d’une autre voyelle (pour la plupart) comme : a, uo.

Pour former les syllabes, vous devez assembler les lettres entre elles comme l’exemple suivant : « ny » et « u » = nyu = ニュ

Maintenant que vous connaissez le système des katakana, intéressons-nous au vif du sujet, à savoir transcrire votre prénom en katakana.

 

1.2 Mon prénom étranger en prénom japonais

En prenant exemple de mon prénom « Lucas », nous pouvons trouver la consonne « L » qui n’existe pas dans les katakana.

Quand une consonne ou une syllabe n’existe pas dans les syllabaires japonais, vous devez jouer sur la sonorité du mot.

« Ah cela signifie qu’au lieu d’écrire ton prénom avec un L, tu vas l’écrire avec un R ? »

Exactement, tu as compris ! L’écriture de mon prénom retranscrite en katakana deviendra donc « ルーカス » (rukasu).

Cependant, avec mon prénom, il y a une exception, c’est que la consonne « S » ne se prononce pas en français. De cette façon, sur tous mes documents administratifs japonais, j’ai transcrit mon prénom étranger de la façon suivante : « ルカ » (ruka).

« Mais comment je fais si mon prénom contient 2 voyelles à la suite ? »

Bonne question ! Il existe des prénoms où il est possible d’avoir 2 voyelles à la suite. Dans ces cas-là, vous devez jouer sur la sonorité du prénom comme s’il était prononcé en anglais.

Exemple : Le prénom « Jean », contient deux voyelles : la lettre « E » et la lettre « A ». En anglais, lorsque nous prononçons ce prénom, nous obtenons quelque chose comme « JAN ». Ainsi nous devons décomposer le prénom de la façon suivante : « J » et « AN ». En japonais, le prénom « Jean » s’écrira donc « ジャン ».

 

1.3 Les prénoms à exceptions

En France comme dans tous les autres pays étrangers, il existe des prénoms dont les sonorités sont totalement différentes de celles que l’on peut retrouver dans les katakana. Il existe aussi par exemple les prénoms avec les doubles consonnes et les prénoms finissant par une seule consonne.

Pour vous aider à transcrire vos prénoms à exceptions le plus clairement possible, je vais transcrire un maximum de prénoms étrangers en syllabes présentes dans les katakana.

    • Philippe : FI-RI-PU : フィリップ
    • Sandrine : SA-N-DO-RI-NU : サンドリーヌ
    • Mohammed : MO-HA-ME-DO : モハメッド
    • Brigitte : BU-RI-JI-TO : ブリジット

 

1.4 A vous de jouer !

Une fois que vous avez tout compris, ça devient un jeu. Pour transcrire votre prénom en katakana, vous aller devoir suivre les étapes suivantes :

  1. Découper son prénom en syllabes,
  2. Si les syllabes de mon prénom n’existent pas dans les katakana, je dois découper mon prénom par sonorité ou en le prononçant en anglais,
  3. Si même avec la sonorité de mon prénom, je ne peux pas retranscrire en japonais, je dois découper chaque partie de mon prénom jusqu’à ce que les syllabes de mon prénom correspondent aux syllabes des katakana.

 

Essayons avec quelques prénoms aléatoires :

    1. « Paul » : PAU-L : PO-RU : ポール (le trait qui sépare les deux consonnes en japonais permet d’allonger la sonorité de la première syllabe, mais n’est pas obligatoire dans les prénoms)
    2. « Marie » : MA-RI-E : MA-RI : マリー (la voyelle E ne se prononce pas, donc pas besoin de l’utiliser)
    3. « Mickael » : MI-CKA-E-L : MI-KA-E-RU :  ミカエル (les consonnes C et K forment entre elles la même sonorité, alors nous pouvons les liées avec la syllabe KA)

 

A présent, même si vous ne savez pas parler japonais, vous connaissez le système des katakana et vous savez transcrire votre prénom en japonais.

 

2. Traduire son prénom en japonais avec les kanji

Pour les plus curieux, vous vous demanderez certainement : comment écrire mon prénom avec des idéogrammes tels que les kanji en japonais. Tous les prénoms japonais s’écrivent avec des kanji et chaque prénom a une signification. Mais qu’en est-il des prénoms étrangers.

Pouvons-nous écrire notre prénom étranger en kanji et ainsi obtenir la signification de notre prénom ? La réponse est, oui nous pouvons écrire notre prénom en kanji et vous pouvez faire en sorte d’obtenir une signification en fonction des kanji que vous aurez choisi ! Sympa n’est-ce pas ?

Il est possible que votre prénom étranger ait une signification à l’origine, mais si vous choisissez des kanji correspondant à la transcription de votre prénom en japonais, il n’aura pas forcément la même signification.

 

Exemple : mon prénom est « Lucas »

L’origine de mon prénom est latine « lux », qui signifie lumière. Lucas est également dérivé de Luc ou « leukos » en grec, qui signifie brillant ou blanc.

En japonais, les kanji des mots : « lumière » (ひかり -> 光), « brillant » (あざかや -> 鮮花や) et « blanc » (しろい -> 白い) ne s’écrivent pas avec les syllabes « RU » et « KA » pour former le prénom Lucas (ruka).

En résumé, la signification de mon prénom d’origine n’aura pas la même signification en japonais que si je devais lui donner les syllabes katakana de mon prénom.

 

En revanche, si la signification de votre prénom d’origine n’a pas d’importance à vos yeux, vous pouvez choisir les kanji que vous voulez si ils sont composés de vos syllabes en katakana.

Exemple : toujours avec mon prénom « Lucas » (Ruka -> ルカ)

Pour mon prénom, il me faut donc 2 kanji. Un pour la syllabe « RU » et un pour la syllabe « KA ».

Je suis maintenant libre de choisir n’importe quelle kanji ayant comme syllabe « RU » et « KA » jusqu’à ce qu’une signification me plaise.

J’ai trouvé le kanji « 瑠 » (RU) qui se traduit par « lapis lazuli » et le kanji « 香 » (KA) qui se traduit par « arôme » ou « parfum ».

La meilleure idée est d’obtenir une signification liée entre les deux kanji. Sinon, je peux simplement décidé que j’aime la couleur du lapis lazuli et les arômes.

Vous avez compris l’idée. Je vous laisse trouver vos kanji en fonction des significations japonaises que vous voulez.

 

3. Conclusion

En japonais, même si vous pouvez transcrire votre prénom en katakana et en kanji, je recommanderai surtout de vous arrêter au katakana. Transcrire son prénom en kanji, cela n’a pas spécialement de sens, c’est plus pour le plaisir. Mais grâce à cet article, vous pouvez dès maintenant transcrire votre prénom en katakana et en kanji.

 

 

Vous aimerez aussi…

Minna no Nihongo

Minna no Nihongo

Le Minna no Nihongo est un ouvrage universel pour tous ceux qui veulent étudier la langue japonaise facilement et agréablement

Les particules en japonais

Les particules en japonais

Les particules en japonais n’ont jamais été facile à assimiler et c’est pour cette raison que je vous aide à les utiliser avec plusieurs exemples

Comment avez-vous trouvé cet article ?

Évaluez cet article !

Note : 5 / 5. Nombre de vote(s) : 6