Vous envisagez de partir en vacances au Japon et plutôt que d’utiliser les transports en commun, vous aimeriez profiter de votre séjour en traversant l’archipel en voiture ? Pour cela, il vous suffira juste de faire une demande de traduction du permis de conduire au Japon. Et cela est entièrement faisable si vous avez le permis de conduire en France (ou autres pays). 

En effet, pour conduire une voiture au Japon, vous aurez nullement besoin de repasser le permis de conduire japonais. Pour cela, il faudra uniquement que vous fassiez une demande de traduction de votre permis de conduire étranger.

 

1. Traduction du permis de conduire au Japon

La traduction de votre permis de conduire étranger (à savoir le permis B pour la France) est un document qui traduit en japonais, les informations présentes sur votre permis B. La traduction de votre permis de conduire au Japon est uniquement utilisable pendant la durée de votre séjour. C’est-à-dire que si vous partez en vacances uniquement pendant 2 semaines à Okinawa par exemple, la traduction de votre permis de conduire ne pourra être utilisé seulement pendant ce séjour-là. Lorsque vous êtes en visa étudiant et en visa permis vacances travail au Japon, la traduction de votre permis pourra être utilisé pendant la période de votre visa, à savoir 1 an maximum. Ce que je vous recommande, c’est de faire votre traduction le plus tôt possible, surtout si vous êtes en visa PVT.

Pour traduire votre permis de conduire au Japon, vous devez tout d’abord vous rendre à la JAF située à Hamamatsuchô à Tokyo.

La Japan Automobile Federation (JAF) est un organisme japonais du service public. Le but de la JAF est de fournir plusieurs services tels que : renforcer la sécurité routière des automobilistes, promouvoir des campagnes en faveur de la sécurité routière et du bon fonctionnement du trafic routier et contribuer au développement du secteur de l’automobile au Japon.

Sur place, une personne s’occupera de vous directement et vous demandera d’où venez-vous. Comme la JAF a l’habitude de recevoir de nombreux étrangers qui veulent traduire leur permis de conduire, ils disposent de formulaires de demande de traduction dans plusieurs langues, y compris en français.

 

2. Traduire son permis de conduire au Japon

2.1 Les pré-requis

Pour traduire votre permis de conduire au Japon, vous devez avoir au préalable les seuls documents suivants :

    • Un permis de conduire (voiture) valide,
    • Un passeport si vous êtes vacanciers,
    • Une carte de résidence si vous êtes résidents (en possession d’un visa),
    • Un montant de 3 000 yens (25€).

Si vous êtes en visa étudiant ou en visa PVT, la personne vous demandera uniquement votre carte de résidence.

 

2.2 Comment traduire son permis de conduire au Japon ?

La demande de traduction du permis de conduire étranger au Japon peut s’effectuer :

    • sur place à Tokyo,
    • par voie postale.

Que ce soit l’un ou l’autre, la demande de traduction se fait sur le même document et doit être rempli selon l’endroit où vous le demandez.

 

2.2.1 Demande de traduction du permis sur place

Pour traduire votre permis de conduire au Japon, vous devez compléter le formulaire de demande de traduction de permis et le compléter de la façon suivante :

Demande de traduction du permis de conduire étranger au Japon

S’il s’agit d’une demande de traduction par vous-même (le demandeur) sur place :

    1. Nom du demandeur : veuillez écrire votre nom complet présent sur votre passeport (ou carte de résidence),
    2. Adresse : veuillez écrire l’adresse à laquelle vous résidez au Japon (pour les résidents). Même en tant que vacancier, vous pouvez écrire l’adresse de votre hôtel au moment où vous faîtes votre demande.
    3. Tél : veuillez écrire un numéro de téléphone (votre domicile en France ou au Japon, votre bureau en France au Japon, votre portable français ou japonais),
    4. Pays de délivrance du permis : veuillez écrire « France » si votre permis de conduire a été délivré en France (sinon un autre pays),
    5. Veuillez simplement répondre à la question,
    6. Comme il s’agit d’une demande de traduction de votre permis étranger en japonais, veuillez entourer « B »,
    7. Veuillez cocher la case « Traduction » puis signez.

 

Quand vous avez complété le formulaire ci-dessus, la personne vous demandera votre permis de conduire étranger. Elle va le scanner afin de récupérer les informations présentes dessus. Ensuite, vous devriez payer 3 000 yens (25€) pour la fabrication de la traduction.

La traduction du permis de conduire s’effectue en seulement quatre heures. Vous pouvez donc soit attendre, soit le récupérer dans la journée ou le récupérer un autre jour. La personne vous fournira un récipicé que vous devez absolument rapporter le jour où vous reviendrez récupérer votre traduction de permis de conduire.

 

2.2.2 Demande de traduction du permis par voie postale

Pour faire une demande de traduction de votre permis de conduire par voie postale, vous devez compléter le formulaire de demande de traduction de permis et le compléter de la façon suivante :

Demande réception de traduction du permis de conduire étranger au Japon

En tant que demandeur, si vous êtes malheureusement toujours indisponible pour faire votre demande de traduction, vous pouvez demander à un ami au Japon (votre représentant) de le faire pour vous.

  1.  De cette façon, votre représentant devra indiquer son nom complet (le même que sur son passeport ou sa carte de résidence) et préciser la relation qu’il a avec vous.
  2. Ensuite pour l’adresse, votre représentant aura 2 choix :
      • S’il coche « Adresse du renvoi », il devra écrire son adresse personnelle au Japon,
      • S’il coche « Adresse du reçu », il devra écrire votre adresse à laquelle vous résidez au Japon.
  3. Tél : votre représentant doit écrire son numéro de téléphone (son domicile au Japon, son bureau au Japon ou son portable japonais),
  4. Pays de délivrance du permis : votre représentant doit écrire « France » si votre permis de conduire a été délivré en France (sinon un autre pays),
  5. Veuillez simplement répondre à la question,
  6. Comme il s’agit d’une demande de traduction de votre permis étranger en japonais, veuillez entourer « B »,
  7. Votre représentant doit cocher la case « Traduction » puis il doit signer.

 

Une fois que vous avez votre traduction de permis en main, sachez que le jour où vous conduirez une voiture au Japon, vous devez absolument avoir les documents suivants avec vous :

    • Votre traduction japonaise de votre permis de conduire étranger,
    • Votre passeport,
    • Votre carte de résidence (pour les résidents).

 

Pour obtenir plus d’informations, vous pouvez en savoir plus les documents de la Japan Automobile Federation.

Vous aimerez aussi…

My Number au Japon

My Number au Japon

My Number au Japon est un numéro à 12 chiffres associé à toutes les personnes (y compris les étrangers) qui ont une carte de résidence

L’assurance maladie au Japon

L’assurance maladie au Japon

Souscrivez facilement à la sécurité sociale japonaise pour vous garantir la liberté de recevoir un traitement médical si vous êtes malades ou blessés

Comment avez-vous trouvé cet article ?

Évaluez cet article !

Note : 5 / 5. Nombre de vote(s) : 3