KAMAKURA

La petite ville aux portes des Temples et Sanctuaires

Kamakura (鎌倉) est une petite ville située dans le sud de Tokyo en bord de mer, dans la préfecture de Kanagawa. Chaque année, de nombreux touristes découvrent cette magnifique ville à la fois pour son grand bouddha, mais aussi pour ses dizaines de temples bouddhistes et ses sanctuaires shinto.

Si vous aimez contempler les temples et sanctuaires, Kamakura est idéale pour pour en découvrir en grand nombre. Profitez donc de votre séjour pour découvrir la magnifique petite ville de Kamakura située à seulement 1 heure de la capitale.

Dans ce nouvel article, je vais vous parler de ma visite dans la ville de Kamakura en découvrant le grand bouddha et certains temples et sanctuaires.

 

Se rendre à Kamakura

Transports en commun

Pour rejoindre la gare de Kamakura, en partant de la gare de Shinjuku, vous avez deux choix possibles :

  1. Prendre le train de la « Saikyô Line », d’aller jusqu’à la gare de Nishi-Oi, de changer de train pour prendre la « Yokosuka Line » en vous arrêtant à la station Kamakura.
  2. Prendre directement le train de la « Shonan-Shinjuku Line » et de vous arrêter à la gare Kamakura.

 

Logo de la Saikyô Line
Yokosuka Line Logo
Shonan-Shinjuku Line Logo
Se rendre à Kamakura

Coûts et distance des transports en commun

Pour vous déplacer en trains jusqu’à la gare de Kamakura, vous pouvez choisir d’acheter un ticket de train ou d’utiliser votre carte de transport en commun.

A Tokyo, plus vous vous situerez loin, plus le montant de vos transports sera élevé. Donc le coût de votre trajet dépendra de votre gare de départ.

Idéalement, vous devez vous rendre à la gare de Shinjuku pour prendre la ligne de train « Shonan-Shinjuku Line », en vous arrêtant à la station Kamakura. En partant de la gare de Shinjuku, cela vous permet de gagner du temps en évitant de changer de trains car cette ligne vous emmène à Kamakura directement. Bien entendu, le coût dépendra de votre gare de départ mais en partant de Shinjuku, vous obtiendrez les chiffres suivants :

  • Saikyô Line et Yokosuka Line : ~940 Yens (1h10 l’aller),
  • Shonan-Shinjuku Line : ~940 Yens (1h l’aller).

 

Équipement

Bien s’équiper pour Kamakura

La visite dans la ville de Kamakura se situe à la fois en montagne et en ville. C’est pourquoi avant de vous y rendre, je vous recommande de bien vous équiper grâce à l’équipement suivant :

    • des chaussures de sport,
    • 3 petites bouteilles d’eau vous feront le plus grand bien.

Chaussure de sport pour femme

Chaussure de randonnée pour Femme

Chaussure de sport pour homme

Chaussure de randonnée pour Homme

 

Visite à Kamakura

La carte des Temples et Sanctuaires à visiter

Un matin, avec deux amis français et un ami allemand, nous avons décidé de partir en direction de Kamakura. Cela faisait un moment que j’entendais beaucoup de bien de cette ville en bord de mer, alors j’étais très curieux à l’idée de visiter Kamakura. Ce jour-là nous avions eu beaucoup de chance puisque le ciel était entièrement bleu et il faisait très bon.

En arrivant à la gare, vous trouverez une carte de la ville avec 5 circuits qui vous mènent aux temples et sanctuaires. Chaque circuit vous indique les directions que vous devez emprunter pour vous rendre aux différents spots touristiques.

Vous pouvez préparer votre promenade et vos circuits grâce cette carte touristique : voir la carte touristique de Kamakura.

Avec mes amis, nous avons décidé de nous promener sans suivre de circuit spécifique. A partir de la gare, nous avons marché en direction du Grand Bouddha. Il est possible de prendre un bus pour vous déplacer plus rapidement à chaque lieu touristique. Comme il faisait beau, nous avons marché à peu près 15 minutes avant d’arriver au Temple Kôtoku-in, là où se situe le Grand Bouddha (Daibutsu). Puis nous avons rejoint le Temple Hasedera et nous avons terminé la journée au sanctuaire Zeniarai benzaiten.

 

Le Temple Kôtoku-in

L’entrée du Temple Kôtoku-in était marqué par un portail avec deux grands gardiens suivi d’un petit bassin où les touristes attendaient leur tour pour se purifier. Lorsque vous entrer dans un temple pour prier, il est nécessaire de se purifier grâce au Temizu-ya (petit bassin d’eau avec les louches) pour se nettoyer des impuretés. Ensuite après quelques pas, nous nous retrouvions enfin devant cette gigantesque statue en bronze, assise au milieu de la foule. Je l’avais déjà vu avant en photo mais une fois sur place, on se rend compte à quel point le Grand Bouddha porte bien son nom.

Pour seulement quelques yens, vous pouvez visiter l’intérieur du Bouddha mais comme il y avait beaucoup de monde, nous n’y sommes pas allés. En revanche, un peu plus derrière, vous pouvez retrouver des petits jardins et boutiques de souvenir. J’ai pu acheter une petite statue de Bouddha en plomb.

Après avoir visité le Temple Kôtoku-in, nous nous sommes rendus au Temple Hasedera qui se trouvait non loin de là où nous nous trouvons. Nous avons donc poursuivi notre chemin à pieds en quête de découverte.

 

Le Temple Hasedera

Quelques minutes plus tard, nous arrivions au Temple Hasedera situé en hauteur par rapport au reste de la ville. Bien que l’accès au site était payant, je garde de très bon souvenir du Temple Hasedera, dans lequel j’ai pu prendre de magnifiques photos.

Après avoir franchi l’entrée à l’accès du Temple Hasedera, vous trouverez autour de vous, plusieurs petits jardins, ruisseaux et petites cascades d’eau. Bien qu’il y avait pas mal de touristes, nous pouvions ressentir le calme à travers ce grand temple. Avant d’atteindre le sommet où était disposé le Temple, nous devions escalader la montagne avec quelques marches. Chaque étage permettait de contempler des jardins et autels.

Lorsque vous visitez un temple au Japon, vous remarquerez certainement ces petites statuettes portant un bonnet et un bavoir pour certain de couleur rouge. On les appelle les statuettes Jizô, qui représentent le Bouddha Jizô Bosatsu. Si vous les retrouvez le plus souvent dans les temples et en bord de route, c’est parce-que ce Bouddha a le rôle de protéger les enfants et les voyageurs.

Puis, nous arrivons au palier supérieur, bien plus grand en superficie que les deux précédents car nous pouvions y retrouver à la fois des Temples dans lesquels nous pouvons entrer, avec un premier panorama sur la ville de Kamakura axé bord de mer, un espace détente avec distributeurs automatique, des autels et un petit cimetière.

Enfin, il était possible d’aller encore plus haut avec plus de marches permettant d’admirer un magnifique paysage au dessus de la ville de Kamakura.

En redescendant le haut de la montagne, nous avons poursuivi notre visite au 3ème étage. Ce dernier est tellement spacieux que vous pouvez y rester facilement une heure pour tout photographier. J’ai particulièrement apprécié la petite forêt de bambou et un petit autel situé à l’opposé. Il y avait encore de petites statuettes en pierre, une grotte éclairée avec des bougies et un jardin. Au Temple Hasedera, j’ai pris de nombreuses photos que vous pouvez voir au chapitre Photographie.

Après avoir fait le tour du Temple Hasedera, nous avons continué notre chemin en nous dirigeant un peu plus loin vers le sanctuaire Zeniarai Benzaiten.

 

Le Sanctuaire Zeniarai benzaiten

Un kilomètre ou deux plus loin, nous sommes arrivés devant une entrée plutôt originale puisque l’accès au Sanctuaire Zeniarai Benzaiten était creusé dans la montagne. En sortant de la montagne, c’est en traversant un tunnel de Torii en bois que nous arrivons au centre du sanctuaire.

Ici, c’était bien plus petit que ce que nous avions visité précédemment mais tout autant intéressant à explorer. Il y a une grotte également éclairée à la bougie, des autels, des boutiques de souvenirs et pâtisseries ainsi qu’un plus petit tunnel de torii en pierre.

 

Le parc Genjiyama

Enfin pour finir la journée, nous avons rejoint le parc Genjiyama, situé à 5 minutes à pieds du sanctuaire Zeniarai Benzaiten. Ce parc était situé dans une montagne et il était assez vaste, idéal pour se promener entouré des arbres. À un point très précis, par beau temps, il était possible d’apercevoir au loin le Mont Fuji.

Je ne sais pas si c’est parce-que la fin de journée était proche ou que le ciel c’était assombri, mais on peut dire qu’il n’y avait pratiquement plus aucun touriste dans ce parc. Pendant que nous continuons de visiter, un japonais s’est approché de nous en nous parlant entièrement en japonais. Aujourd’hui, bien que j’ai acquis un niveau conversationnel en japonais, le japonais utilisé par le vieil homme ne me permettait pas de le comprendre. C’est en nous guidant vers une statue que j’ai compris qu’il voulait absolument nous montrer l’importance de la représentation de cet homme assis. Il s’agit de Minamoto no Yoritomo,  le fondateur et le premier shogun du shogunat de Kamakura au Japon. Il a régné de 1192 à 1199.

Et c’est ainsi que la journée a touché à sa fin. Parmi les quelques villes que j’ai visité autour de Tokyo, Kamakura est la ville que j’ai le plus aimé. J’y retournerai bien pour découvrir les autres Temples et Sanctuaires.

 

Photographie

Quelques photos prises pendant la visite / @great_tourist_nizuka

CET ARTICLE VOUS A PLU ?

Soyez au courant de la sortie des nouveaux articles

Vous aimerez aussi…

Kinkaku-ji, le temple d’or de Kyoto

Kinkaku-ji, le temple d’or de Kyoto

Profitez de votre séjour à Kyoto pour découvrir le magnifique Temple Kinkaku-ji, autrement dit, le Temple d’or de Kyoto et ses petits jardins

Comment avez-vous trouvé cet article ?

Évaluez cet article !

Note : 5 / 5. Nombre de vote(s) : 17

Aucun vote jusqu'à présent. Soyez le premier à noter cet article !

Recevez l'actualité chaque mois

Recevez l'actualité chaque mois

Abonnez-vous à la newsletter pour que votre voyage soit le plus confortable possible

Vous vous êtes abonnés avec succès