Nikkô (日光, « Nikkou ») est une petite ville située dans les montagnes au nord de Tokyo, dans la préfecture de Tochigi. Cette ville est incontournable et reconnue grâce à ses onsens, chutes d’eau mais principalement par son site de temples inscrits au Patrimoine mondial de l’UNESCO.

Si vous êtes de passage à Tokyo ou ses alentours, profitez de votre séjour pour découvrir la magnifique petite ville de Nikkô située à seulement 2 heures de la capitale. Le réseau ferroviaire entre Tokyo et Nikkô offre la possibilité d’acheter un des deux passes qui rendra votre journée la plus confortable au meilleur prix.

Dans ce nouvel article, je vais donc vous parler de ma visite dans la ville de Nikkô avec l’utilisation du « Nikko pass world heritage ».

 

1. Aller à Nikkô (transports, coûts et distance)

1.1 Transports en commun

Pour aller à Nikkô, vous devez rejoindre la gare Tobu-Nikkô. Pour cela, peu importe votre gare de départ, vous avez qu’une possibilité :

Vous devez vous rendre à la gare de Asakusa pour prendre la ligne de train « Nikko-Kinugawa », en vous arrêtant à la station Nikkô. En partant de la gare de Asakusa, cela vous permet à la fois de gagner du temps et de profiter d’un tarif réduit grâce au passe (qui inclus le déplacement entre Asakusa et Nikkô).

 

1.2 Les passes pour aller à Nikkô

Pour vous rendre à la gare de Nikkô, à partir de la gare de Asakusa (ou de la gare de Ikebukuro) vous pouvez acheter un des 2 passes disponibles :

AdultesEnfants
2 040 yens610 yens

 

 AdultesEnfants
Été (20 Avril au 27 Novembre)4 600 yens1 180 yens
Hiver (28 Novembre au 19 Avril)4 230 yens1 060 yens

La différence entre ces deux passes est la zone qui recouvre les transports et activités que vous pouvez utiliser grâce au passe que vous avez choisi.

Si par exemple vous avez acheté le passe world heritage, vous pouvez parfaitement sortir de la zone couverte par les avantages du passe. Mais en sortant de la zone, vous ne bénéficierez plus des avantages du passe que vous avez acheté. En revanche, cela ne vous empêche pas de visiter la zone de Nikkô qui inclue l’autre passe mais vous devrez payer les transports en commun.

Ces deux passes offres également de nombreuses réductions sur une partie des activités que vous pouvez faire sur place.

 

2. Bien s’équiper pour Nikkô

La visite dans la ville de Nikkô se situe à la fois en montagne et en forêt, et selon la période à laquelle vous vous rendez, vous pouvez même avoir de la neige. C’est pourquoi avant de vous y rendre, je vous recommande de bien vous équiper grâce aux équipements suivants :

    • des chaussures de sport (qui agrippent le sol),
    • des vêtements qui tiennent chaud.

 

3. Mon expérience à Nikkô : Le passe World Heritage

Avec un ami français, nous avons décidé de nous rendre à Nikkô le temps d’un après-midi pour se promener à travers les temples. Et c’est avec surprise que nous arrivons à destination en découvrant Nikkô sous la neige. En effet, nous étions parti au mois de février 2019 et dans le nord du Japon, certaines villes étaient recouvertes de neige.

A la gare de Nikkô, vous retrouverez plusieurs stations de bus qui vous permettent de vous déplacer à travers toute la ville.

Dans un premier temps, nous avons découvert « Shinkyô », le magnifique pont rouge de Nikkô qui survole la rivière. Comme je l’ai dit précédemment, nous avons eu la chance de découvrir la ville de Nikkô recouverte de neige, ce qui accentuait la couleur vive du pont et des temples.

Après avoir pris plusieurs photographies, nous avons poursuis notre chemin vers le site de temples « Tôshô-gû ». Ce lieu se situe en pleine forêt en hauteur. A notre arrivée, nous étions quasiment les seuls touristiques, nous avions accès à l’ensemble des temples pour nous seuls. Malheureusement, certain des temples étaient en construction, notamment celui de « Rinnô-ji ». J’ai pu photographier une partie du temple pour éviter d’être gêné par les constructions.

 

En poursuivant notre visite, nous arrivons au cœur du site de temples « Tôshô-gû ».  L’entrée est marquée par un magnifique « Torii », qui était recouvert de neige. Et à sa droite, nous pouvons voir une superbe et grande pagode de couleur rouge vive plongée dans le blanc de neige.

Enfin au centre du site de temples « Tôshô-gû » se trouvait une série de plusieurs temples mais malheureusement, nous étions arrivés après la fermeture. Nous avons manqué de photographier de très beaux temples couverts de neige. De plus, la nuit commençait à tomber, alors nous avons continuer le chemin afin de profiter du reste de la visite.

C’est en longeant le temple « Tôshô-gû » que nous arrivions au prochain site de sanctuaire « Futarasan ». En arrivant devant le grand portail, j’ai tout d’abord pensé au film de Ghibli « Le voyage de Chihiro » car la bâtisse de couleur rouge ressemblait à une des architectures du film. Après avoir passé le portail, nous arrivions à nouveau devant un grand torii, cette fois-ci de couleur vert ancien et recouvert de neige lui aussi.

Pour immortaliser le moment, nous avions pris de nombreuses photos mais comme la nuit était déjà tombée, nous n’avions pas pu profiter du reste de la visite. C’est pourquoi, je vous recommande de venir très tôt le matin afin de profiter pleinement de l’ensemble du site de temples et de sanctuaires. De préférence, achetez également le passe « Nikko All Area » pour découvrir tous les magnifiques lieux présents à travers toute la ville de Nikkô.

Vous aimerez aussi…

Visiter Kamakura au Japon

Visiter Kamakura au Japon

Profitez de votre voyage au Japon en visitant la magnifique ville de Kamakura, située dans la préfecture de Kanagawa, au sud de Tokyo

La randonnée au Mont Takao

La randonnée au Mont Takao

Profitez de votre voyage au Japon en escaladant le Mont Takao de 599 mètres d’altitude, et traversez les 7 fabuleux sentiers

Comment avez-vous trouvé cet article ?

Évaluez cet article !

Note : 5 / 5. Nombre de vote(s) : 10

Aucun vote jusqu'à présent. Soyez le premier à noter cet article !