TOP 5 des boîtes de nuit à Tokyo

TOP 5 des boîtes de nuit à Tokyo

Au Japon, nous sommes de plus en plus nombreux à voyager pour découvrir la culture japonaise et ses magnifiques paysages mais quand est-il des soirées au cœur de la capitale ? Il suffit de se rendre dans quelques quartiers à Tokyo la nuit pour découvrir une autre facette du Japon !

Bien que j’ai passé un an au Japon en visa étudiant, cela ne m’a pas empêché de profiter de mon voyage avec des amis à travers de nombreux izakaya, bars et boîtes de nuit à Tokyo. Je ne pourrais pas me rappeler du nombre de fois où je suis allé en club de nuit à Tokyo mais le chiffre est nettement plus grand qu’une année à Paris.

Les boîtes de nuit à Tokyo sont nombreuses, diverses et variées, dans lesquelles vous passerez de très bonnes soirées. Et pourtant, selon moi il n’y en a pas une meilleure que l’autre. Chaque boîte de nuit à Tokyo à sa particularité. Étant donné que je viens de région parisienne, j’ai tendance à comparer ce que j’ai vécu en France par rapport aux boîte de nuit au Japon. Ce qui surprend la première fois, se sont les tarifs qui sont bien plus élevés qu’en France et les horaires peut-être pas assez profitables.

C’est pourquoi, dans ce nouvel article, nous parlerons de 5 boîtes de nuit à Tokyo dans lequel je vais parler des tarifs/horaires, des genres musicaux et des avantages et inconvénients de chacune d’entre elles. La numérotation des boîtes de nuit présentées correspondent uniquement à l’ordre dans lequel je les ai découverte.

1. Atom Tokyo

ATOM TOKYO nightclub

Adresse : 〒150-0044 Tokyo, Shibuya City, Maruyamacho, 2−4, ドクタージーカンズビル
Horaires : Ouvert tous les jours entre 22:00 et 4:30 / les horaires peuvent changer pendant les jours fériés
Téléphone : 03-3464-0703
Site web : ATOM TOKYO

C’est à Shibuya que je me suis rendu la première fois pour profiter de mes soirées avec des amis. Au début je faisais quelques bars par-ci par-là en découvrant petit à petit la nuit tokyoÏte puis je me suis rendu dans certaines boîtes de nuit. L’Atom Tokyo est le premier club de nuit que j’ai découvert à Tokyo et c’est certainement celui dans lequel je me suis rendu le plus de fois. Cette discothèque est un bâtiment sur plusieurs étages avec 4 salles où il est possible de profiter de sa soirée sous différents genres musicaux.

L’Atom Tokyo est une très bonne boîte de nuit qui attire chaque semaine un très grand nombre de fêtards.

1.1 Horaires et tarifs de l’Atom Tokyo

 Tarifs la semaineTarifs le weekend
De 22:00 à MinuitHomme : ¥1 000 (0 boisson)
Femme : ¥1 000 (2 boissons)
Homme : ¥1 500 (0 boisson)
Femme : ¥1 000 (2 boissons)
De Minuit à 4:30Homme : ¥3 500 (1 boisson)
Femme : ¥1 500 (1 boisson)
Homme : ¥3 500 (1 boisson)
Femme : ¥1 500 (1 boisson)

 

1.2 Salles et genres musicaux de l’Atom Tokyo

A l’Atom Tokyo, que vous soyez fêtards ou plutôt posés, vous aurez la chance de danser et profiter de votre soirée sur différents genres musicaux.

SallesDispositions
Entrée (salle 1) :
RAP U.S, Hip-Hop, Reggaeton, Dance-Hall.
1 bar,
1 grande salle,
1 espace fumeur,
des casiers pour les affaires (¥300),
des toilettes,
des petites tables pour se poser.
Étage 1 (Salle 2) :
Electro/House music.
1 bar,
1 grande salle,
1 espace VIP,
des casiers pour les affaires (¥300),
des toilettes,
1 grande table pour se poser.
Étage 2 (Salle 3) :
Trap music, Dubstep, Moombahton.
1 bar,
1 gande salle,
1 espace VIP.
Étage 3 (Salle 4) :
Chill music.
1 bar,
1 petite salle,
1 espace fumeur,
des toilettes,
des petites tables pour se poser.

 

1.3 Avantages/Inconvénients de l’Atom Tokyo

  • Musique : A propos de la musique, nous en avons pour tous les goûts vraiment en fonction des salles. Ensuite, l’Atom a ses propres DJ et ils sont presque tout le temps présents les week-end. Alors forcément, si vous allez à l’Atom tous les week-end, vous remarquerez que les playlists sont souvent les mêmes, bien que les titres musicaux et les remixes soient très bons.
  • Bar : Généralement, je payes jusqu’à 2 verres dans les bars en boîtes de nuit car les tarifs ne plaisent pas toujours. Les boissons sont pas très chargées. Il est plus intéressant de se prendre une bonne « Strong Zéro » et de se faire un petit « Hub » avant d’aller en boîte.
  • Espace (Salles) : Selon moi, le seul inconvénient que je pourrais reprocher à l’Atom, c’est son manque d’espace, notamment dans la 3ème salle. En semaine, il y a du monde mais le week-end c’est plein à craquer. Ensuite, le fait de vouloir se rendre d’une salle à une autre, ce n’est pas pratique. Vous devez prendre un ascenseur entre la salle 1 et la salle 2, puis un escalier entre les salles 2 à 4.
  • Avis personnel : L’Atom Tokyo pourrait être une des meilleures boîtes de nuit du Japon si il y avait plus d’espace pour danser ou si on pouvait se déplacer plus facilement d’une salle à une autre.

 



2. WOMB

WOMB

Adresse : 〒2-16 Maruyamacho, Shibuya City, Tokyo 150-0044
Horaires : Ouvert tous les jours entre 22:00/22:30 et 4:30 / les horaires peuvent changer pendant les jours fériés
Téléphone : 03-5459-0039
Site web : WOMB

Le WOMB est une boîte de nuit située à Shibuya à 5min à pieds de l’Atom Tokyo. Mais contrairement à cette dernière, vous assisterez à une nouvelle ambiance. Il s’agit du deuxième club de nuit que j’ai fait le plus de fois après l’Atom Tokyo.

Cette discothèque est un bâtiment sur 2 étages avec 3 salles où il est possible de profiter de sa soirée sous différents genres musicaux. La particularité de cette boîte de nuit, et qui en fait un atout, est qu’elle invite régulièrement des DJ connus dans le monde entier. J’ai eu la chance de profiter de la mixtape du DJ colombien, Erick Morillo.

Le WOMB est intéressant pour les fêtards qui sont ouverts à tous les genres de musiques électroniques.

 

2.1 Horaires et tarifs du Womb

 Tarif du lundi au jeudiTarif du vendredi au dimanche
De 22:00/22:30 à 4:30¥1 500¥3 500

 

2.2 Salles et genres musicaux du Womb

Ce qui fait du WOMB une exception, c’est qu’il invite régulièrement des DJ connus du monde entier mais également qu’il propose des soirées à thème musical (salle 2). C’est-à-dire que pendant toute une soirée, vous pouvez avoir uniquement de la Drum’n’Bass, comme que de la House music.

SallesDispositions
Entrée (salle 1) :
Chill music, Soulful House
1 bar,
1 petite salle,
des casiers pour les affaires (¥300),
des toilettes,
des canapés et des petites tables pour se poser.
Étage 1 (Salle 2) :
House music, Drum'n'Bass, Dubstep, Minimal, Tribe House, Trance/Psytrance et plus.
1 bar,
1 grande salle,
1 espace VIP,
des toilettes,
des petites tables pour se poser.
Étage 2 (Salle 3) :
Soulful House, Minimal.
1 bar,
1 petite salle,
1 espace VIP.

 

2.3 Avantages/Inconvénients du Womb

  • Musique : Comme je le disais, le WOMB offre la possibilité de profiter de ses soirées grâce à des thèmes musicaux. Leur site internet met en avant un calendrier très bien organisé de façon à voir ce qui vous attend si vous avez prévu d’aller dans cette boîte de nuit.
  • Bar : Comme à l’Atom Tokyo, j’évite de me servir au bar si ce n’est que demander 2 verres maximum. La plupart du temps, je vais dans un bar ou izakaya avant d’aller en boîte de nuit.
  • Espace (Salles) : Au WOMB, vous ne trouverez seulement 3 salles mais la salle principale (salle 2) est tellement grande que je ne l’ai jamais vu pleine. Vous pouvez profiter de votre soirée sans être bousculé à tout moment.
  • Avis personnel : Le WOMB pourrait être une des meilleures boîtes du Japon si elle pouvait proposer plus de genres musicaux (Rap US, Hip-Hop, Reggaeton).

 



3. Ageha

AGEHA

Adresse : 〒2 Chome-2-10 Shinkiba, Koto City, Tokyo 136-0082
Horaires : Ouvert les vendredis une fois par mois de 23:00 à 05:00 / Ouvert tous les samedis de 23:00 à 5:00
Téléphone : 03-5534-2525
Site web : AGEHA

L’AgeHa est la plus grande boîte de nuit du Japon située à Odaiba. C’est vraiment un club de nuit exceptionnel car non seulement l’espace est très convivial et grand, mais il est ouvert à tous genres musicaux.

Cette discothèque est un bâtiment qui dispose d’un espace énorme avec différentes pistes de danse ainsi qu’un étage entièrement VIP. L’espace commun est impressionnant avec chacune de ses différentes salles. Il est possible de suivre un calendrier chargé sur leur site internet avec des artistes connus dans le monde entier pour tous les genres de musique confondus.

L’AgeHa est digne d’être la plus grande boîte de nuit du Japon.

 

3.1 Horaires et tarifs de l’Ageha

 Tarif des Vendredis (1 fois par mois)Tarifs des Samedis
Les horaires varient en fonction des soirées.

Horaires fréquentes : de 23:00 à 5:00.
Les tarifs varient en fonction des soirées.

Sur place :
Tarifs fréquents (pour tous) : ¥ 4 000 (1 boisson)
Les tarifs varient en fonction des soirées.

Sur place :
Tarifs fréquents (Homme) : ¥ 4 000
Tarifs fréquents (Femme) : ¥ 3 500

En prévente :
Tarifs fréquents (Homme) : ¥ 3 500
Tarifs fréquents (Femme) : ¥ 3 000

 

3.2 Salles et genres musicaux de l’Ageha

L’AgeHa est une boîte de nuit exceptionnelle car il est possible de profiter de ses soirées dans une multitudes de salles avec tout genres musicaux (musiques électronique et sous genre, Rap US/Hip-Hop, Reggaeton/DanceHall, K-Pop/J-Pop)

SallesDispositions
4 Salles de danse + 3 Espaces pour se reposer :
House music (EDM), Dubstep, Drum'n'Bass, Trance/Psytrance, Rap US/JP, Hip-Hop, Reggaeton, DanceHall et plus.
1 énorme salle (Arena),
1 grande salle (Island),
1 espace ouvert avec piscine (Water),
1 grande salle (Box),
2 bars,
2 toilettes,
des casiers pour les affaires (¥300) + grands casiers (¥500),
+
1 petite plage artificielle avec sièges pour se poser,
1 petit parc pour se détendre,
1 espace pour acheter à boire et à manger.
Étage 1 (4 Salles VIP)1 salle avec vue sur l'espace ouvert avec piscine (Orange VIP Room),
1 salle avec sur l'Arena (Blue VIP Room),
1 salle avec sur l'Arena (Blue Terrace),
1 Loft.

 

3.3 Avantages/Inconvénients de l’Ageha

  • Musique : L’AgeHa propose absolument tout genre musical.
  • Bar : Contrairement à l’Atom Tokyo et au WOMB, à l’AgeHa vous recevez des boissons chargées à hauteur de vos attentes. Ni rien, ni trop.
  • Espace (Salles) : Si l’AgeHa est la plus grande boîte de nuit du Japon, c’est bien parce-que son espace est immense. Chaque salle est spacieuse et le cadre général est très agréable.
  • Avis personnel : L’AgeHa est selon moi la meilleure boîte de nuit du Japon, elle a absolument tout pour plaire. Le seul détail dérangeant est qu’elle se situe à Odaiba, donc assez éloignée du reste de Tokyo.

 



4. Jumanji 33/55

Jumanji 33

Adresse : 〒13-16 Udagawacho, Shibuya City, Tokyo 150-0042
Horaires : Ouvert tous les jours de 20:00 à 04:30
Téléphone : 03-6452-5833
Site web : JUMANJI 33

Le Jumanji à Tokyo regroupe 2 boîtes de nuit : le Jumanji 33 à Shibuya et le Jumanji 55 à Roppongi. Dans l’une comme dans l’autre, vous y trouverez le même genre de musique à savoir des musiques allant de l’électronique au Hip-Hop/Rap US. Le Jumanji 55 est plus ancien que le Jumanji 33 car ce dernier a ouvert en 2018.

Comme dans pratiquement toutes les boîtes de nuit, au Jumanji 55 lorsque vous payez l’entrée, vous avez le droit à une boisson comprise. A contrario, depuis que le Jumanji 33 a ouvert ses portes à Shibuya, vous avez le droit à une Happy Hour (20:00 à minuit) en ayant toutes les boissons gratuites en illimitées.

Le Jumanji 33 se situe dans le sous-sol d’un bâtiment qui dispose d’une seule salle de danse et 3 espaces VIP.

 

4.1 Horaires et tarifs du Jumanji 33

 Tarif la semaineTarif le Week-end
De 20:00 à 4:30Pour tous : ¥1 000 (Boissons gratuites en illimitées de 20:00 à minuit)Pour tous : ¥1 000 (Boissons gratuites en illimitées de 20:00 à minuit)

 

4.2 Salles et genres musicaux du Jumanji 33

Au Jumanji 33 vous pouvez danser sur de la house music (EDM) comme sur du Rap US/Hip-Hop.

Espace commun :
House music (EDM), RAP U.S, Hip-Hop.
3 espaces VIP
1 bar,
1 salle,
des casiers pour les affaires (¥300),
des toilettes,
des petites tables pour se poser.
3 espaces VIP avec des canapés et des tables.

 

4.3 Avantages/Inconvénients du Jumanji 33

  • Musique : A propos de la musique, le Jumanji 33 a ses propres DJ qui proposent de bons mixes de façon à bien profiter de sa soirée.
  • Bar : Le bar du Jumanji 33 ne peut être que bien quand tu sais que c’est un ami qui te sert. Les boissons sont chargées comme il faut.
  • Espace (Salle) : Bien que la musique soit bonne, la salle quant à elle est trop petite à mon goût.
  • Avis personnel : Le Jumanji 33 est une boîte récente à Shibuya et le fait que l’entrée soit très peu coûteuse et qu’il y ait une Happy Hour plus qu’intéressante, cela fait d’elle une boîte de nuit où vous pourriez passer une très bonne soirée.

 



5. Alife

ALIFE

Adresse : 〒106-0031 Tokyo, Minato City, Nishiazabu, 1 Chome−7−2 ECONACH西麻布ビル
Horaires : Ouvert tous les jours de 21:00 à 05:00 (sauf le dimanche) / Les horaires peuvent changer les jours fériés
Téléphone : 03-3408-1111
Site web : ALIFE

Alife est une grande boîte de nuit située à Roppongi dans le quartier de Nishiazabu. Ce club de nuit saura vous surprendre que ce soit pour son tarif d’entrée que pour les soirées que vous allez vivre là-bas.

Cette discothèque est un grand bâtiment qui contient 2 grands espaces. Un premier espace avec une petite piste de danse, un bar, des canapés, des tables, des sièges et un coin fumeur accessible pour tous. Ainsi que d’une très grande salle en sous-sol contenant à la fois des tables VIP, un long bar et une grande piste de danse. Concernant la musique, les DJ auront de quoi vous ambiancer toute la nuit avec des sons underground de Rap US/Hip-Hop, Moombahton et Reggaeton, House music, Big Room et plus encore.

Vous vous souviendrez des soirées passées à Alife.

 

5.1 Horaires et tarifs de Alife

 Tarifs la semaineTarifs le weekend
De 21:00 à 4:30/5:00Homme : ¥5 000 (2 boissons)
Femme : ¥2 500 (2 boissons)
Homme : ¥5 000 (2 boissons)
Femme : ¥2 500 (2 boissons)

 

5.2 Salles et genres musicaux de Alife

Avec ces nombreux genres musicaux, Alife vous fera passer de très bonnes soirées.

SallesDispositions
Entrée (salle 1) :
House music (EDM).
1 bar,
1 grande salle,
1 petite piste de danse,
1 espace fumeur,
des casiers pour les affaires (¥300),
des toilettes,
des petites tables, des sièges et canapés pour se poser.
Sous-sol (Salle 2) :
Rap US/Hip-Hop, Moombahton et Reggaeton, House music, Big Room et plus encore.
1 bar,
1 grande salle,
1 grande piste de danse,
1 espace VIP,
des toilettes.

 

5.3 Avantages/Inconvénients de Alife

  • Musique : Musicalement, à Alife vous aurez largement de quoi vous ambiancer.
  • Bar : Je garde de bon souvenirs du bar à d’Alife car les verres étaient très bien chargés.
  • Espace (Salle) : Alife me fait penser à l’Atom Tokyo en terme de musique mais Alife est bien plus grand et permet de danser librement.
  • Avis personnel : Selon moi Alife est une des meilleures boîtes du Japon et pourrait même égaler l’AgeHa. Malheureusement à chaque entrée, je peine à sortir ¥5 000 de ma poche.
TOP 5 des Showroom automobiles à Tokyo

TOP 5 des Showroom automobiles à Tokyo

Au de-là des découvertes touristiques au Pays du Soleil Levant, en arrivant à Tokyo la première fois, j’ai particulièrement admiré l’automobile japonaise. En effet, j’ai été impressionné par le fait que les voitures au Japon soient aussi bien entretenues mais j’ai surtout été estomaqué par le nombre incalculable de voitures luxueuses et sportives que je pouvais croiser dans chaque rue de la capitale.

Le Japon apporte une grande contribution à l’économie du pays grâce au secteur de l’industrie automobile en détenant le plus gros chiffre d’affaire mondial avec l’entreprise Toyota en 2017.
Le marché japonais se tourne toujours vers les véhicules hybrides rechargeables et électriques avec les entreprises Toyota, Nissan, Honda et Mitsubishi.
Les Japonais sont de plus en plus séduits par les voitures étrangères et c’est pourquoi en allant au Japon, il est possible d’apercevoir en l’occurrence de nombreuses voitures allemandes.

Depuis de nombreuses années, l’automobile japonaise intéresse des amateurs du monde entier, notamment grâce au style de conduite des jeunes japonais. En effet, dans les années 70, des clans de motards japonais et d’automobilistes se livraient à la conduite dangereuse en se faisant remarquer, on les appelait les bôsôzoku. A cette même époque est né le Drift, une façon de faire glisser sa voiture et qui est maintenant reconnu comme étant une pratique sportive dans le monde de l’automobile.

Durant ces années, l’automobile au Japon s’est rapidement fait reconnaître et c’est pourquoi il est possible d’assister gratuitement à de nombreux rassemblements et showroom à Tokyo.

Dans ce nouvel article, je vais donc vous parler de 5 endroits où vous pourriez vous rendre lors de votre séjour au Japon en admirant de magnifiques voitures japonaises mais aussi du monde entier.

1. UDX Parking

UDX Parking

Lieu : UDX Parking à Akihabara
Adresse : 4 Chome-14-1 Sotokanda, Chiyoda City, Tokyo 101-0021

 

L’UDX est le nom d’un bâtiment situé à 2min à pieds de la gare de Akihabara. A première vue, il s’agit d’un bâtiment comme on peut en trouver partout à Tokyo mais s’il se fait souvent entendre, c’est en partie grâce à son parking souterrain. Bien que la plupart des bâtiments à Tokyo contiennent un parking automobile, celui de Akihabara est légèrement différent car il est possible d’y retrouver une grande concentration de voitures de sport.

Akihabara est célèbre pour ses très nombreuses boutiques d’électronique et pour les mangas qui s’y trouvent. Il est connu dans le monde sous le nom de Akihabara Electric Town. En vous rendant dans ce quartier, vous aurez la possibilité de découvrir de magnifiques voitures japonaises dans le parking UDX mais également en admirer dans certaines rues où les fans de l’automobile aiment se rassembler.

Encore une fois, si les voitures du Japon attirent des fans du monde entier, c’est grâce à leur style. Vous remarquerez rapidement que les voitures japonaises à Akihabara sont décorées d’autocollants de personnages fictifs d’anime, de manga ou de jeux vidéo. On les appelle les itasha.

L’UDX est un parking automobile ouvert à tous où il est possible d’y retrouver des voitures japonaises, comme des voitures américaines et européennes. L’UDX Parking organise même de temps en temps des événements pour les fans de l’automobile du Japon.


2. Ginza Place

Lieu : Showroom Nissan à Ginza

Adresse : 5 Chome-8-1 Ginza, Chuo City, Tokyo 104-0061

 

Ginza Place est le nom d’un bâtiment situé dans le quartier de Ginza. Vous distinguerez ce building dans le coin d’un carrefour grâce son design remarquable de couleur blanche. A l’intérieur de cet édifice se trouvent des restaurants et cafés très luxueux, dont une exposition de l’automobile Nissan.

Le showroom Nissan situé à Ginza propose deux espaces avec cinq véhicules exposés dont une simulation automobile et un café. Chaque année il est possible de découvrir de nouveaux concepts Nissan et si vous comptez retourner une deuxième fois dans cette exposition, sachez que les voitures changent de temps en temps.

Lorsque je m’y suis rendu la première fois, j’avais pu voir les voitures suivantes : Nissan VGT Concept, Nissan IDs Concept, Nissan GTR Nismo, Nissan Vmotion et une Nissan qui avait l’apparence d’un monospace. Alors que la deuxième fois que j’y suis retourné, j’ai pu découvrir de nouvelles voitures telles que : Nissan Leaf Nismo RC, la nouvelle Nissan GTR et une nouvelle Nissan type formule 1.


3. MegaWeb Toyota

History Garage

Lieu : History Garage à Odaiba

Adresse : 1 Chome-3-12 Aomi, Koto City, Tokyo 135-0064

 

Le MegaWeb Toyota est un parc gratuit à 3 thèmes situé dans le centre commercial Venus Fort à Odaiba :

  • History Garage : Dans ce musée, vous pouvez voir des voitures historiques Toyota et autres du monde entier. De plus, vous aurez la chance d’y découvrir un espace dédié à l’histoire du sport automobile. Un autre espace est consacré à la restauration d’anciennes voitures dans un studio de reproduction automobile. Enfin, un dernier espace vous plonge dans les années 80 avec de magnifiques anciennes voitures dans un décor rétro.

 

  • Toyota City Showcase : Le Toyota City Showcase présente les nouveaux modèles Toyota en avant première ainsi que tous les modèles Toyota actuel. Vous pouvez non seulement regarder les voitures exposées, mais vous pouvez également les tester en vous installant à l’intérieur. Un deuxième étage présente quelques technologies de la génération future, telles que les véhicules hybrides, la sécurité et l’environnement. Il est possible de profiter des quelques simulations en VR de Toyota. Un autre espace situé à l’extérieur permet de tester des modèles Toyota en les conduisant sur un parcourt de 1,3 Km.

 

  • Ride Studio : Enfin la dernière thématique du MegaWeb Toyota est consacrée à des tests automobiles de la marque Toyota où il vous sera possible de conduire des concepts car.

 


4. Daikoku Futo

Lieu : Daikoku Futo à Yokohama

Adresse : 15 Daikokufutō, Tsurumi-ku, Yokohama, Kanagawa 230-0054

 

Le Daikoku Futo est un grand parking situé à Yokohama dans la préfecture de Kanagawa. Si vous n’avez encore jamais parlé de ce parking, c’est le bon moment pour en prendre connaissance car il s’agit du plus grand site de rassemblement automobile du Japon. Le parking est difficilement accessible en transport en commun, c’est pourquoi dans le meilleur des cas, je vous recommande de louer une voiture pour vous y rendre. Cela vous sera moins coûteux qu’un taxi.

Autrefois, le Daikoku Futo était souvent considéré comme le lieu de rassemblement pour les courses de rue, mais cela est moins d’actualité depuis une forte présence des autorités policières. Néanmoins, le Daikoku Futo reste l’endroit où il vous sera possible d’admirer un très grand nombre de voitures japonaises mais également étrangères.

En week-end et pendant les saisons printanières et estivales, vous aurez la chance de découvrir de magnifiques voitures japonaises tout en échangeant avec des fans de l’automobile.

En cas de présence policière, sachez que vous ne serez pas les seuls embêtés. En effet, la plupart du temps, les japonais qui se rendaient initialement au Daikoku Futo, finissent par se rendre à un autre parking qui commence peu à peu à faire parler de lui. Il s’agit du Tatsumi PA.

 


5. Tatsumi PA

Lieu : Tatsumi PA à Tokyo

Adresse : 3 Chome-1-7 Tatsumi, Koto City, Tokyo 135-0053

 

Le Tatsumi PA est le nom de deux aires de repos assez proche l’une de l’autre où de nombreux fans de l’automobile se rendent en organisant des événements. Ces espaces routiers servent avant tout d’air de repos pour les automobilistes, c’est pourquoi il est possible de rester sur place pendant une durée de 45 min. Comme le Daikoku Futo, les forces de l’ordre s’y rendent également pour mettre fin à la forte concentration de bolides sportifs. Mais contrairement au Daikoku, le Tatsumi étant une air de repos, il ne peut pas être fermé.

Pour se rendre au Tatsumi PA, vous n’avez pas d’autres choix que de louer une voiture. Le parking se situe à 29,5 Km du Daikoku Futo et soyez sûr de vouloir vous y rendre car il vous faudra emprunter l’autoroute en passant par un péage (¥930).

En dehors de ces showrooms gratuit à Tokyo, vous aurez également la possibilité d’aller à des événements bien plus importants (payant) comme le salon de l’automobile à Tokyo ou encore les événements appartenant à la fanbase Stance Nation.

Youtuber et Blogger français au Japon

Youtuber et Blogger français au Japon

Bien avant être parti au Japon et encore aujourd’hui, je suis de nombreux français qui partagent leur passion pour le Japon. Il y a 8 ans, quand j’avais décidé de vivre au Japon, j’avais commencé à lire mes premiers articles sur des sites web pour savoir comment s’installer au Japon et comment apprendre le japonais.

Autrefois, peut-être qu’il y avait autant de passionné que aujourd’hui mais sur la toile, on ne pouvait seulement retrouver que deux ou trois sites web vraiment concrets sur le Japon. En ce qui me concerne, j’avais découvert le site web UnGaijinAuJapon qui était ma référence en terme d’informations pour s’installer au Japon. J’avais également découvert IciJapon pour apprendre le japonais gratuitement.

Aujourd’hui, partager sa passion pour le Japon à travers des articles et des vidéos est devenu une activité presque courante pour de nombreux français qui ont découvert le Japon pour la première fois. Et on ne parle plus de trois mais de plus d’une centaine de sites web ou communautés franco-japonaise sur internet ! On peut donc dire qu’en 8 ans, il y a eu une sacré évolution en termes d’informations sur le Japon. Cela est en parti dû à l’évolution de internet grâce aux nombreux réseaux sociaux sur lesquels il est plus pratique de partager sa passion que de créer un site web.

En terme de réseaux sociaux, nous avons également le format vidéo avec YouTube, plateforme dont on entend de plus en plus parler grâce à la nouvelle appellation « Vlog ». Le blog en vidéo est devenu une nouvelle activité sur internet qui permet simplement de parler d’un sujet en vidéo.

Toujours sur le Japon, aujourd’hui nous pouvons retrouver autant de Vlog que de Blog, c’est pourquoi j’ai décidé de vous concocter cette liste de français qui partagent leur passion pour le Japon :

 

Sommaire

#0-9 – #A – #B –  #D#E#F – #G – #H – #I – #J#K – #L – #M – #N – #O – #P#R – #S#T#U#V#Y#Z

 

#0-9


 

 

#A


 

 

#B


 

 

#D


 

 

#E


 

 

#F


 

 

#G


 

 

#H


 

 

#I


 

 

#J


 

 

#K


 

 

#L


 

 

#M


 

 

#N


 

 

#O


 

 

#P


 

 

#R


 

 

#S


 

 

#T


 

 

#U


 

 

#V


 

 

#Y


 

 

#Z


Spotify Premium au Japon

Spotify Premium au Japon

Spotify est un service musical grâce à un logiciel installé sur votre ordinateur ou à son application installée sur votre mobile. Il est possible de parcourir un catalogue de fichiers musicaux selon les artistes, les albums et plus encore que vous aimez. Spotify est une merveille pour écouter un nombre incalculable de chansons n’importe où. Ce service est gratuit pour une utilisation limitée et payante pour une utilisation illimitée selon l’abonnement premium que vous avez choisi.

Depuis que je suis au Japon, mes habitudes ont changé et pour continuer à écouter de la musique, j’ai décidé d’utiliser Spotify pour la première fois. Honnêtement, j’ai utilisé Spotify gratuitement pendant 2 semaines mais les nombreuses publicités et le fait de ne pas pouvoir choisir ses chansons m’ont rapidement poussé à me tourner vers l’achat d’un abonnement Premium.

Pour se faire, il est tout à fait possible de payer son abonnement Premium grâce à une carte bancaire japonaise si vous en possédez une. Dans le cas contraire, vous pouvez également payer avec une autre carte bancaire à condition que sur votre profil Spotify, vous ayez sélectionné le pays par lequel vous souhaitez faire votre achat et que celui-ci corresponde à votre carte bancaire. C’est-à-dire que, si vous créez un compte Spotify pour la première fois au Japon, seul le pays « Japon » sera disponible dans votre profil et vous seriez forcés d’utiliser une carte bancaire japonaise.

En conclusion, on se retrouve rapidement embêté voire même déçu si vous pensiez profiter d’un abonnement Premium tel que cela la été pour moi. Heureusement, au Japon et grâce à son avancé technologique, il est possible d’acheter un compte Spotify Premium d’une manière, autre que la carte bancaire. C’est pourquoi dans cet article, je vais expliquer minutieusement la façon dont faut-il se prendre pour acheter un abonnement Spotify Premium au Japon.

1. Créer un compte Spotify

Un compte Spotify peut être créé sur un ordinateur comme sur un mobile.

Un détail inquiétant…
Si vous êtes donc au Japon et que vous créez votre premier compte, alors Spotify va détecter le pays dans lequel vous vous situez et l’affichera sur votre profil personnel. Et cela est un détail important pour la suite car vous ne pourrez malheureusement payer que par carte bancaire japonaise, ou en espèce au Japon.
Lorsque j’ai créé pour la première fois mon compte Spotify, je me situais au Japon. Pour acheter un abonnement Spotify Premium, j’ai commencé à entrer mes données via ma carte bancaire française mais Spotify m’a clairement indiqué que les données de ma carte ne correspondaient pas au pays dans lequel je me situais.
Je me suis donc rendu sur mon profil personnel pour sélectionner le pays « France » mais je n’ai pas pu. Tout simplement parce-que j’utilise Spotify au Japon. Pour que je puisse sélectionner « France », il faut que je me connecte sur mon compte Spotify depuis la France. Je vous l’accorde, c’est très embêtant.

Pas d’inquiétude, il existe une solution !

« Mais si j’ai déjà un compte Spotify ? »

Bien entendu, si vous avez déjà créé un compte Spotify en France et que vous voulez acheter un abonnement Spotify Premium depuis le Japon, alors vous pourrez sélectionner « France » sur votre profil personnel et payer avec votre carte bancaire française.

 

2. S’abonner à un compte Spotify Premium

Pour la suite des étapes à suivre, il sera préférable d’utiliser uniquement votre mobile car il vous sera indispensable pour compléter les démarches de paiement pour un abonnement premium.

En cliquant sur le bouton « S’abonner à Spotify Premium », vous accéderez à la page de démarrage de Spotify Premium.

La première page qui s’affiche est composée de 2 parties :

  • Le type d’abonnement (votre programme)
  • Le mode de paiement

 

 

2.1 Type d’abonnement

En cliquant sur le type d’abonnement, vous êtes menés à sélectionner l’offre de votre choix.

 

  • Photo 1 : Vous avez le choix parmi les 3 abonnements suivants :
    • 1 mois prépayé(s) : 980 Yens,
    • 3 mois prépayé(s) : 2 940 Yens,
    • 6 mois prépayé(s) : 5 880 Yens.
    • Option supplémentaire en choisissant Spotify Famille

    En ce qui me concerne, j’avais choisi « 3 mois prépayé(s) » pour commencer.

 

2.2 Mode de paiement

Maintenant que vous avez choisi votre type d’abonnement, on vous demandera de choisir votre mode de paiement.

  • Photo 1 : Cette page vous propose différents modes de paiement. Si votre carte bancaire japonaise vous permet d’acheter en ligne, le problème ne se pose plus pour vous. Sinon je vous invite à choisir une image avec l’un des combinis présentés (Family Mart, Lawson, etc.) pour un paiement en espèce.
  • Photo 2 : Après avoir choisi votre type d’abonnement et votre mode de paiement, vous pourrez cliquer sur le bouton vert au bas de la page « Démarrer mon abonnement Spotify Premium ».
  • Photo 3 : Après avoir démarré votre abonnement à Spotify Premium, une nouvelle page affichera un formulaire avec 4 champs de saisies de données :
    • champ 1 : Veuillez entrer votre nom de famille,
    • champ 2 : Veuillez entrer votre prénom,
    • champ 3 : Veuillez entrer votre numéro de téléphone (10 à 11 caractères),
    • champ 4 : Veuillez entrer votre adresse email.

Après avoir complété les 4 champs, vous recevrez un email via l’adresse que vous aurez fourni dans le formulaire. Cet email contient 2 codes dont un qui vous sera utile pour compléter votre paiement.

Pour la suite des étapes, il faudra que vous vous rendiez dans le combini que vous aurez choisi lors du mode de paiement.

 

2.3 Lieu du paiement

Pendant la manipulation, j’avais choisi « Family Mart » et je m’y étais rendu. A partir de ce moment-là, les étapes à suivre ne sont pas évidentes à comprendre, c’est pourquoi (toujours sur l’application) vous y trouverez un mode d’utilisation. Mais croyez-moi, même avec ce mode d’utilisation, j’ai réussi à me tromper car tout est écrit en japonais et vous serez certainement seul pour y parvenir.

« Du coup, que faut-il faire ? »

  • Photo 1 : Ici, il s’agit donc d’un exemple pour « Family Mart ». En vous rendant sur place, vous trouverez une machine verte comme sur la photo. Si vous avez choisi un autre combini, la machine sera sûrement d’une autre couleur.
  • Photo 2 : Si vous avez déjà croisé cette machine dans un combini, vous connaissez à présent son utilisation. Veuillez cliquer sur le bouton encadré en rouge sur la photo.
  • Photo 3 : Sur la page suivante, cliquez encore sur fois sur l’espace encadré en rouge comme sur la photo. Enfin, vous devriez cliquer sur un gros bouton bleu pour valider.

 

2.4 Préparation de votre commande

Lorsque vous avez précédemment validé vos données personnelles, vous avez reçu à ce moment-là un message dans votre boîte mail personnelle. Vous y trouverez un message de Spotify avec un code.

  • Photo 1 : Vous trouverez un nouvel écran avec des caractères alphanumériques. Veuillez entrer le code (à 6 caractères) que vous avez reçu dans votre courrier par email dans le champ de saisie de données. Puis validez.
  • Photo 2 : Le nouvel écran ressemble beaucoup au précédent. Cette fois-ci, entrez votre numéro de téléphone mobile. Puis validez.
  • Photo 3 : Sur le dernier écran, vous trouvez un récapitulatif de votre commande. Pour finaliser votre paiement, veuillez cliquez sur le bouton orange.

 

2.5 Paiement

Enfin, après tous ces efforts, la machine vous donnera un ticket que vous donnerez à la caisse du combini. Vous allez devoir payer la somme de l’abonnement Spotify Premium que vous avez choisi et le caissier vous fournira en échange une facture.

Quelques heures plus tard, votre abonnement Spotify Premium sera activé et vous pourriez profiter de toute la galerie musicale de Spotify !


Rejoignez les autres abonnés

Recevez les dernières informations détaillées du Great Tourist Nizuka

Apprendre le japonais
Apprenez les bases fondamentales du japonais


Apprendre le japonais 

 

PUBLICITÉ

Le coiffeur au Japon avec SOA Hair

Le coiffeur au Japon avec SOA Hair

Quand on se rend dans un autre pays que le sien et pour une durée plus longue qu’un séjour d’un mois, si vous n’êtes pas du genre cheveux longs vous passerez certainement par la case coiffeur.

Dans ce nouvel article, je vais parler de ma première expérience dans un salon de coiffure au Japon afin que vous puissiez à votre tour essayer sans appréhender. En effet, si mes cheveux recouvraient mes oreilles c’est que je craignais du résultat suite être sorti d’un salon de coiffure au Japon. Jusqu’à maintenant je me faisais toujours couper les cheveux en France, dans un salon de coiffure et par la même coiffeuse pendant plus de 15 ans. Mais comme je ne supporte pas avoir les cheveux longs, j’ai fini par me lancer.

Ma première mission était de trouver un salon de coiffure. Autour de chez moi, il y en avait 3. Parmi les 3 salons de coiffure, il y en avait un qui m’intéresse plus que les deux autres. Depuis l’extérieur en passant dans la rue, on pouvait facilement voir un salon de coiffure au couleur blanc éclatant. C’est ce côté classe qui m’a attiré. C’est pourquoi, un jour, je suis entré pour la première fois dans le salon de coiffure « SOA Hair » pour prendre rendez-vous. En arrivant, j’ai très bien été accueilli avec le sourire et j’ai pu prendre mon rendez-vous.

Lorsque je me suis coupé les cheveux une dernière fois en France, au cas où, j’avais pris quelques photos de ma coupe pour que je puisse les montrer à mon futur coiffeur japonais. Et bien, je peux vous dire qu’elles m’ont bien servi !

Le jour J, mon coiffeur me demanda de m’asseoir afin de discuter de ce que je souhaitais exactement. Chez « SOA Hair » ils ont 3 options différentes :

  • Pour les couleurs : +4 600 JPY (+35 €),
  • Avec shampoing : 4 600 JPY (~35 €),
  • Sans shampoing : 4 000 JPY (~30 €).

Bon je vous cache pas que quand j’ai vu les prix, j’ai un peu pris peur. En France j’en avais pour 19€, alors forcément ça piquait un peu.

En ce qui concerne l’option pour les couleurs, je ne me souviens plus du prix exacte mais il était supérieur aux deux précédents. J’ai choisi l’option sans shampoing.

Le salon est composé en 2 espaces :

  • un espace shampoing,
  • un espace pour se faire couper les cheveux.

Je me suis tout d’abord rendu dans l’espace shampoing mais seulement pour me faire rincer les cheveux. Alors là ! Petite surprise inattendue, c’était comme chez le dentiste. Je m’installe sur le fauteuil et celui-ci était électrique car il pouvait s’allonger. Il me restait plus qu’à laisser tomber ma tête dans le lavabo. Le coiffeur vous met une serviette sur le visage pour éviter les éclaboussures d’eau et vous demande si l’eau n’est pas trop chaude. Jusque-là, tout s’est bien passé.

Je me suis ensuite rendu dans l’espace pour me faire couper les cheveux. Je m’assois sur une chaise équipé d’une blouse au couleur du salon. A ce moment-là, je montre les photos que j’avais pris et c’est parti ! J’ai dû l’interrompre plus d’une fois pour être sûr que je me faisais comprendre. Pendant que je me faisais couper les cheveux, la coiffeuse me posait des questions et on discutait uniquement en japonais. Dans mon quartier, j’ai rarement croisé des japonais sachant parler anglais. Mais finalement, tout s’est parfaitement bien passé. Une fois les cheveux coupés, le coiffeur vous demandera si vous souhaitez vous faire rincer les cheveux.

Comme j’étais satisfait du résultat, malgré le prix, je reviendrais.

En repartant, le coiffeur vous ouvre la porte en vous remerciant toujours avec le sourire 🙂


Rejoignez les autres abonnés

Recevez les dernières informations détaillées du Great Tourist Nizuka

Apprendre le japonais
Apprenez les bases fondamentales du japonais


Apprendre le japonais 

 

PUBLICITÉ